Etaf

Patrick Deville a commencé avec « Pura Vida : Vie et mort de William Walker » une œuvre littéraire et historique dont le dernier livre paru est « Amazonia ».

Depuis 15 ans et à travers sept livres publiés, cet écrivain voyageur nous emporte dans la grande histoire coloniale européenne. Ces récits romanesques « hybrides », très documentés, mêlent passé, présent, fragments d'archives et journaux de voyages.

Tous ces récits sont placés sous l’égide d’une figure de cette épopée coloniale : Pierre Savorgnan de Brazza pour « Equatoria » (2009), l’entomologiste Henri Mouhot, découvreur des temples d’Angkor dans « Kampuchéa » (2011), Alexandre Yersin, disciple de Pasteur ayant découvert le bacille de la peste à Hong Kong en 1894, est lui héros de « Peste et Choléra » (2012).

En 2017 « Taba-Taba », racontait un voyage sur les routes de France au fil des archives de la famille de l'auteur. À la fois chronique familiale et fresque historique, allant du Second Empire aux attentats du Bataclan, « Taba-Taba » s’est avéré « le volume à la fois le plus personnel et le plus beau de l’entreprise devillienne. » (Le Monde).

Avec son dernier livre « Amazonia » (2019), Patrick Deville nous entraîne dans une remontée du fleuve Amazone en compagnie de son fils. Ce récit de voyage dense et captivant s’accompagne de réflexions personnelles, émouvantes et pudiques, sur la paternité.

  • Amazonia (Seuil, 2019)

  • Taba-Taba (Seuil, 2017)
  • Viva (Seuil, 2014)
  • Peste et Choléra (Seuil, 2012)
  • Kampuchéa (Seuil, 2011)
  • Equatoria (Seuil, 2009)
  • Pura Vida : Vie et mort de William Walker (Seuil, 2004)

 

icone loupe Dans vos médiathèques :

OPAC Recherche Simple